Les personnes heureuses ne parlent jamais mal des autres !

Au lieu d’être obsédé par les critiques ou par le fait de critiquer les autres, consacrez votre temps à vous améliorer vous-même et à améliorer votre entourage.

Qui consacre du temps à s’améliorer soi-même n’a pas de temps pour critiquer les autres.

María Teresa de Calcuta

Dans la vie, il ya peu de choses aussi épuisantes que le fait d’écouter quelqu’un critiquer tout le temps.

En plus de nous enfermer dans un puits rempli de comportements négatifs, nous finissons par nous sentir très mal.

En définitive, les mots et les attitudes des commérages nous usent tellement que notre esprit s’en trouve dévasté.

Quand nous nous trouvons face à ces personnes, nous avons deux options : soit nous éloigner, soit essayer de les aider.

Comme le dit la célèbre phrase, il n’y a pas d’indice si fort de pauvreté émotionnelle et vitale que lorsqu’une personne consacre son temps et ses efforts à critiquer les autres.

Si on est proche d’une personne qui critique tout le temps, il faut savoir qu’elle peut intoxiquer significativement nos émotions, car cela peut nous déséquilibrer très facilement.

Dans ce sens, le fait de vivre en paix n’a pas de prix, car nous devons toujours protéger notre espace physique et psychologique.

 

Il faut se créer une carapace anti-critiques non constructives, car on dit que les mots blessent seulement quand ils sont prononcés par une personne qui nous importe.

Voleuse4-305x252

Ilustrations de bruniewska et Chichi Huang

Ce que les autres pensent de vous correspond à leur réalité, pas à la vôtre

Ils savent votre nom mais ne connaissent pas votre histoire, ils n’ont pas vécu dans votre peau, ils n’ont pas porté vos chaussures.
La seule chose que les autres savent de vous est ce que vous leur avez raconté, mais ils ne connaissent ni vos anges, ni vos démons.

Certaines personnes donnent leur opinion sur une situation, même si personne ne leur a demandé leur avis.

L’objectif de ces critiques masquées est de faire du mal, de mépriser et de profiter de l’inquiétude des autres.

Les personnes qui agissent ainsi ont une estime d’elles-mêmes si faible, qu’elles n’arrivent pas à s’accepter elles-mêmes, ni à accepter les autres.

Personne n’est capable de décoder le ressenti des autres. Nous avons du mal à nous comprendre nous-même, et nous ne savons jamais vraiment ce que les autres vivent, ressentent, apprennent ou ce dont ils souffrent.

Ainsi, nous ne devrions pas donner d’importance à ce que les autres disent de nous, car leurs mots obéissent à une réalité illusoire que leur esprit a créé, portée par le désir de tout savoir.

Les personnes les plus malheureuses dans ce monde sont celles qui s’inquiètent trop de ce que les autres pensent d’elles.

Soyez fort face aux critiques

Avec chaque pierre qu’on me lance
Je construis ma forteresse
Elvira Sastre

Si vous écoutez trop souvent les critiques, vous mettez en danger votre bien être et votre équilibre émotionnel.

C’est pour cela qu’il est préférable de consacrer du temps à vous améliorer vous-même et à améliorer votre entourage.

Vous n’avez pas besoin de critiquer ni d’être critiqué, mais vous devez vous préoccuper de corriger vos erreurs, jusqu’à atteindre un plus grand niveau de bien être émotionnel.

Si nous nous dépassons en termes d’épanouissement personnel, nous gagnerons en sécurité, en respect, en humilité, en générosité et en honnêteté.

Nous ne pouvons pas vivre en prétendant être parfaits, mais il est important de maintenir une attitude de progrès constant qui nous offre la possibilité de vivre notre vie sans nous soumettre, sans chantage ni dépendance émotionelle.

Les personnes heureuses
Les personnes heureuses ne parlent pas mal des autres

Ilustrations de bruniewska et Chichi Huang

Assainissez votre part abîmée

Ne prêtez pas attention aux choses que font ou qu’arrêtent de faire les autres, prêtez attention à ce que vous faites ou à ce que vous arrêtez de faire.

Buddha

Pour assainir les blessures émotionnelles que la critique provoque en nous, nous devons tout d’abord comprendre que nous sommes des personnes uniques et exceptionnelles.

A partir de là, nous devons écarter la peur et penser à nous-mêmes.

La critique non constructive emmène avec elle une grande pauvreté émotionnelle dans le monde fermé de celui qui la profère.

En effet, si la personne ne souhaite pas penser à elle-même, mieux vaut faire preuve d’égoïsme et que chacun s’occupe de ses affaires.

Mais coment faire face aux dommages émotionnels générés par les critiques ? Nous allons y réfléchir un moment…

  • La conséquence directe du fait de donner de l’importance à ce que les autres pensent et disent de nous, est que nous finissons par nous transformer en des personnes que nous ne sommes pas.
    Le fait de vouloir plaire aux autres au point de perdre notre identité n’est absolument pas sain.
  • Etes-vous une bonne mère ? Etes-vous une personne qui a du succès ? Etes-vous intelligent ? Faites-vous bien votre travail ? Plaisez-vous aux autres?
    Vous rendez-vous compte de toute l’énergie que vous perdez en vous inquiétant de ce que les autres pensent de vous ?
  • Même si nous avons tendance à penser que nous sommes le centre des regards des autres, en réalité, ce que nous faisons et que nous arrêtons de faire n’a pas grande importance pour eux.
    C’est-à-dire que les autres pensent beaucoup moins à nous que ce que nous croyons.
  • Peu importe que vous fassiez quelque chose d’une manière plutôt que d’une autre, il y aura toujours quelqu’un qui l’interprétera mal.
    Essayez de vivre et d’agir comme vous bon vous semble. Soyez naturel et rendez-vous compte que la seule voie pour être en harmonie avec vous-même est de faire ce que vous ressentez à chaque moment.

N’attendez pas que les autres comprennent votre voyage, surtout s’ils n’ont jamais eu à emprunter votre chemin.

Source  : amelioretasante.com

Commentaires

Commentaires

Inline
Inline