Cet homme viole le nourrisson de sa compagne jusqu’à son décès

Le site web petitions.whitehouse.gov propose aux citoyens américains de créer des pétitions et si celles-ci arrivent à réunir 100 000 signatures, la pétition recevra une réponse de la Maison Blanche.

Le 5 octobre dernier, un internaute se faisant appeler « J.R. » a soumis une pétition nommée Publicly hang Benjamin Taylor (Pour que l’on pende publiquement Benjamin Taylor).

Dans le texte de présentation de la pétition, J.R. a donc expliqué que le 4 octobre 2016, Benjamin Taylor aurait violé à multiples répétition un bébé de 9 mois qui serait mort des suites d’un choc au cerveau.

Ainsi, l’auteur de la pétition réclamait que l’accusé soit pendu publiquement pour ses crimes horribles.

Cet homme viole le nourrisson de sa compagne jusqu'à son décès

Évidemment, dans l’éventualité où la pétition amasserait assez de signatures, il serait très étonnant que la requête soit acceptée, car la dernière exécution par pendaison à s’être produite est survenue en 1993, à Washington.

Rappelons que Benjamin Taylor a été accusé du meurtre du bébé de sa conjointe en 2016 après que la maman ait découvert avec horreur le corps de son enfant au sous-sol dans une mare de sang.

Cet homme viole le nourrisson de sa compagne jusqu'à son décès

Le bébé avait été violée et secouée à de multiples reprises et il est mort peu après son arrivée à l’hôpital.

Dès son arrivée sur les lieux, la police était déjà sur la piste de Benjamin Taylor qui affirmait avoir perdu tout souvenir alors qu’il faisait le lavage avec le bébé.

Taylor avait aussi des traces de sang du bébé sur ses vêtements.

Source

 

Commentaires

Commentaires

Inline
Inline